Revue de Presse / People’s Climate Case

Le People’s Climate Case  – ou Recours Climat Citoyen – a été déposé le 24 mai dernier par 10 familles, en Europe et ailleurs dans le monde, devant la Cour de Justice de l’Union Européenne. Ces dix familles, impactées à différents niveaux dans leur mode de vie, leur habitat, leur travail ou leur santé par le dérèglement du climat, souhaitent au travers de cette action en justice que l’Union Européenne réhausse ses objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre, non réévalués depuis les Accords de Paris; et protège enfin les droits fondamentaux menacés par le changement climatique.

Découvrez la revue de presse ci-dessous :

Mardi 9 octobre 2018 /

Climate Home News – Climate lawyers to use UN 1.5C report to sue governments

Lawyers have long planned to use a report released on Monday to lend weight to calls for climate damages or redress through the courts

Lien vers l’article et l’interview de Mr Feschet

Politis.fr – Pour les plaignants du Peoples Climate Case, un seul chiffre compte : 1,5°C

Les dix familles ayant assigné en justice l’Union européenne pour inaction climatique et violation des droits humains souhaitent interpeller le Conseil européen de l’environnement, par une lettre que nous reproduisons.

Lire la lettre sur le site de Politis.fr

La Revue Projet – Lettre aux décideurs Européens

Dix familles ont porté plainte contre l’Union européenne, jugeant insuffisantes ses actions pour protéger les citoyens face au changement climatique. Alors que s’ouvre aujourd’hui le Conseil européen de l’environnement, où les ministres de l’environnement doivent décider quels engagements ils défendront à la Cop24, ces familles interpellent les dirigeants européens dans une lettre publiée conjointement par plusieurs médias sur le continent.

Lire la lettre sur le site de la Revue Projet

Médiapart – Lettre des plaignants du Peoples Climate Case

Au lendemain de la présentation du rapport du GIEC sur le climat, Mediapart publie la «lettre aux décideurs européens» rédigée par les plaignantes·es du People’s Climate Case, dans le cadre du recours déposé auprès de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).

Lire la lettre sur le site de Médiapart 

 

Bastamag – Victimes du changement climatique, des Européens intentent un procès à l’Union européenne

Ils sont agriculteurs, bergers, forestiers, étudiants, propriétaires d’hôtels ou de restaurants. Ils vivent en Suède, au Portugal, en France, en Italie, en Allemagne et en Roumanie. Tous sont déjà victimes du changement climatique et en témoignent : Armando a perdu ses forêts dans les incendies qui ont décimé le Portugal, Sanna redoute de perdre son élevage de rennes menacé par la fonte du permafrost, Maurice peine à vivre de sa culture de lavandes du fait des sécheresses consécutives… Ensemble, ils ont décidé d’attaquer en justice l’Union européenne pour le manque criant d’ambition de ses objectifs climatiques. Ils interpellent les ministres de l’Environnement sur la révision de leurs engagements carbone.

Lire la lettre sur le site de Bastamag

 

Mercredi 19 septembre 2018 / RFI – Des lavandiculteurs contre l’Union européenne

Attaquer l’Union européenne pour sa responsabilité présumée dans le dérèglement climatique, c’est la démarche inédite de la famille Feschet. Installée dans le sud de la France cette famille cultive la lavande près de Grignan depuis des générations. Elle fait partie des onze familles qui ont porté plainte en mai dernier contre l’Union européenne et qui veulent obtenir que l’Europe tienne ses promesses faites dans le cadre de l’accord de Paris sur le climat. La Cour de justice de l’Union européenne a récemment jugé la requête recevable. Pour la famille Feschet, la récolte a été encore une fois mauvaise cette année : 20 tonnes de fleurs de lavandin pour une trentaine d’hectares. A une époque, elle récoltait 50 tonnes. En six ans, les revenus de l’exploitation ont baissé de 44 %, en raison des aléas climatiques, des sécheresses et canicules à répétition. Maurice Feschet, 72 ans, a donc décidé d’attaquer l’Europe… car il souhaite que ses enfants et petits-enfants puissent continuer à vivre de la lavande.

Lien vers le podcast

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *